285. C'est toi, Jésus


1
C'est toi, Jésus, que recherche mon âme,
À te trouver se bornent mes souhaits;
C'est ton regard que sur moi je réclame ;
Rends-moi, Seigneur!
Rends-moi ta douce paix!

2
Jadis j'errais dans les sentiers du monde,
Ne connaissant ni ton nom, ni ta loi.
Tu me cherchas dans cette nuit profonde,
Et, pour toujours, m'en tiras par la foi.

3
Ta voix d'amour, à moi se fit entendre;
J'appris alors que tu m'as racheté.
Et ton Esprit à mon cœur fit comprendre
Ce qu'est, ô Dieu! ta grande charité.

4
Depuis ce jour, ta longue patience
A supporté mes nombreuses tiédeurs.
Je t'ai quitté, mais toujours ta clémence
A prévalu sur mes folles erreurs.

5
Prends donc pitié de ma grande misère,
Soumets mon cœur, brise sa dureté.
À Golgotha, mon âme, te fut chère.
Je compte, ô Dieu! sur ta fidélité.

"Repentez-vous, car le royaume des cieux est proche" Matthieu 4:17