547. Le jour paraît, et la nature


1
Le jour paraît, et la nature
Resplendit d'un éclat soudain;
Brillants rayons, clarté si pure,
Ô douce fraîcheur du matin!
Brillants rayons, clarté si pure,
Ô douce fraîcheur du matin!

2
Tout se réveille et tout s'anime
Dans les hameaux, dans les cités.
L'astre poursuit son cours sublime,
Inondant les airs de clartés.
L'astre poursuit son cours sublime,
Inondant les airs de clartés.

3
Les monts, les bois et les rivages
Entonnent des hymnes divers;
Au chœur brillant de leurs hommages
Mêlons nos modestes concerts.
Au chœur brillant de leurs hommages
Mêlons nos modestes concerts.

"Repentez-vous, car le royaume des cieux est proche" Matthieu 4:17