567. David n'avait rien que sa fronde


1
David n'avait rien que sa fronde
Pour lutter contre le géant;
Mais au fond de son cœur d'enfant
Habitait une foi profonde.
Il savait bien que l'Éternel
Combattait avec lui pour sauver Israël!

2
Il avançait ferme et tranquille
Contre le Philistin puissant,
Qui, l'œil hautain et méprisant,
Riait de son air juvénile,
Et se moquait de l'Éternel,
Qui choisissait David pour sauver Israël!

3
Mais sans trembler, d'une main sûre,
L'enfant que son Dieu dirigeait
Fit au colosse, d'un seul jet,
Une inguérissable blessure.
Et c'est ainsi que l'Éternel,
Selon son bon plaisir, délivrait Israël!

4
Comme David, tu nous appelles
À de grands combats, ô Seigneur!
Pour en sortir à ton honneur,
Comme David, rends-nous fidèles,
Et l'on verra que l'Éternel
Se tient auprès de nous, comme auprès d'Israël.

5
Et si le mal nous environne,
Et s'il devient plus fort que nous,
Nous t'implorons à genoux,
Toi qui ne rejettes personne!
Et, répondant à notre appel,
Tu lutteras pour nous, ô Sauveur Éternel!

"Repentez-vous, car le royaume des cieux est proche" Matthieu 4:17