574. Tant qu'il vit


1
Tant qu'il vit, tant qu'il règne,
Mon tout-puissant ami,
Il n'est rien que mon âme craigne;
Je me sens à l'abri.

2
Berger fidèle et tendre,
Il conduit ses agneaux
Dans les prés où viennent s'épandre
Les célestes ruisseaux.

3
Qu'importent la nuit sombre,
Le lion qui rugit!
Je sais que mon Berger dans l'ombre
Me regarde et me suit.

4
Si ma route est glissante
Et mon pas incertain,
Je m'appuie à sa main puissante
Et poursuis mon chemin.

5
A toi seul je regarde,
O Berger des brebis!
Ton cœur m'aime et ton œil me garde
Voila mon paradis.

"Repentez-vous, car le royaume des cieux est proche" Matthieu 4:17