598. Il faisait nuit...


1
Il faisait nuit, et battu par l'orage,
Le frêle esquif luttait contre les flots;
Le vent toujours l'éloignait de la plage,
Et déjouait l'effort des matelots.

Refrain
Quand tout à coup une vive lumière
Jette l'émoi dans leurs cœurs agités;
Tous ont cru, comme un ombre légère,
Quelqu'un marcher sur les flots irrités.

2
Mais, ô bonheur, une voix bien connue,
Des passagers a dissipé l'effroi;
L'ombre s'efface et Jésus, à leur vue,
S'offre et leur dit: «Rassurez-vous, c'est moi!»

Refrain
«Maître, permets que jusqu'à toi sur l'onde
Je marche aussi», dit Céphas plein d'ardeur.
«Viens!» dit Jésus, et sur la mer profonde,
L'heureux disciple approche du Seigneur.

3
Mais au fracas du vent, de la tempête,
Au bruit du flot qui roule et rebondit,
L'effroi le gagne, il hésite, il s'arrête;
Il a douté, sa foi s'évanouit.

Refrain
Jésus entend ses accents de détresse,
Lui tend les bras et calme son émoi.
Que son reproche est mêlé de tendresse
Quand il lui dit: «Pourquoi manquer de foi?»

"Repentez-vous, car le royaume des cieux est proche" Matthieu 4:17