611. Sur mon chemin...


1
Sur mon chemin l'éternité s'avance;
Pour moi le temps fait un pas aujourd'hui
Mais le Seigneur m'a donné l'espérance;
Elle subsiste et repose sur lui.
Combien de fois et des ans et des heures
Mes yeux lassés ont mesuré le cours!
Ô Dieu! disais-je, ouvre-moi ces demeures
Où dans ton sein je vivrai pour toujours.

2
De ton amour la vivante étincelle
Brûle en mon cœur qu'a rajeuni la foi;
Tu l'allumas, ô Bonté paternelle!
Quand tu me dis : « Prie et regarde à moi ».
Je regardai. L'Auteur de ma justice
D'un nouveau jour illumina mes yeux;
Et je bénis ce parfait sacrifice
Qui m'a rouvert le royaume des cieux.

3
Je sais, ô Dieu! que de ton alliance
Rien ne pourra jamais briser le sceau,
Et que je dois marcher sans défiance,
Ayant de Christ revêtu le manteau.
Aux mauvais jours si mon âme chancelle,
Si mes genoux fléchissent en chemin,
Ah! de ma foi ranime l'étincelle,
Tends-moi du ciel ta secourable main.

4
Et maintenant que le temps vous consume,
Dieux d’ici-bas, vain renom, vain plaisir!
De vos douceurs j’ai connu l’amertume;
En Jésus seul je veux vivre et mourir.
Non, rien en vous désormais ne m’arrête,
O monde, ô temps ! je suis en liberté!
Car sous la croix j’ai trouve ma retraite,
Et là déjà s’ouvre l’éternité.

"Repentez-vous, car le royaume des cieux est proche" Matthieu 4:17