627. Pluviôse


1
Coule, ô bonne pluie, en gonflant la sève,
Viens parer nos bois, car voici l'avril!
Le bourgeon frémit et l'oiselet rêve
De faire son nid. Dans le cœur viril,
Doux et confiant,
Le printemps,
Le printemps se lève.
Pour un sol ingrat, viens et le féconde,
Pour les fruits naissants aux creux des vergers,
Coule... et si de biens la prairie abonde,
Se réjouiront troupeaux et bergers...
Coule pour le grain de la moisson blonde.
Esprit-Saint, que la pluie en tombant symbolise
Voici le temps prédit de l'arrière-saison
Viens sur nous dans un flot d'amour qui fertilise,
Fais crouler les parois de l'étroite prison
Où l'ennemi vainqueur enferme ton Église.
Amollis les sillons de la foi qu'ont semée
Tes pieux laboureurs, et que la vérité
Croisse... Que par tes soins la semence germée,
En beaux épis de gloire et d'immortalité
Pour les greniers des dieux se trouve transformée.
Découvre l'horizon; notre vue est bornée,
De ce monde méchant montre-nous le déclin
Et que sur la moisson de gerbes couronnée,
Par un grand arc-en-ciel après la pluie enfin,
S'annonce dans les cœurs ton œuvre terminée.

"Repentez-vous, car le royaume des cieux est proche" Matthieu 4:17